8. Biographie et bibliographie

Marcel Roelandts est né en 1957. Il enseigne dans deux universités et plusieurs Hautes Ecoles. Son engagement politique et professionnel lui a permis d'approfondir les questions relatives à la thématique de ce site et plus particulièrement sur :

1) Les ressorts, contradictions et limites de l'économie capitaliste, avec un accent marqué concernant l'analyse des théories des crises.

2) L'étude de la dynamique du capitalisme en tant que mode historique de production.

3) Le moteur et l'évolution des sociétés depuis les communautés primitives jusqu'à aujourd'hui.

.

Bibliographie sélective en lien avec la thématique de ce site

LIVRES : Dynamiques, contradictions et crises du capitalisme - Ed. Contradictions, 2010. Extraits en libre accès : Introduction ; Ch.V : La parenthèse des trente glorieuses ; Conclusions.

ARTICLES :

04/2016 : La crise qui vient développe ma compréhension la plus aboutie sur la théorie marxiste des crises et l'analyse de ces dernières.

08/2010 : L'obsolescence du capitalisme chapitre IV de notre ouvrage Dynamiques, contradictions et crises du capitalisme - Ed. Contradictions, 2010.

07/2009 : Le cadre methodologique de la theorie des crises chez Marx et sa validation empirique rappelle certains axes méthodologiques essentiels empruntés par Marx pour analyser les ressorts et limites du capitalisme. Deux d'entre eux sont majeurs dans l’articulation de sa théorie des crises. Il s'agit de l'extraction de surtravail et de la vente du produit total. Enfin, nous plaidons pour le dépassement des fausses oppositions qui font florès en ce domaine et pour en revenir à la richesse conceptuelle de Marx.

11/2008 : Dynamiques et contradictions du capitalisme présente brièvement, et le plus clairement possible, les principaux ressorts, contradictions et limites du capitalisme. Ma compréhension de la théorie marxiste des crises est toutefois mieux formulée dans mon article intitulé La crise qui vient.

03/2008 : Ressorts, contradictions et limites de la croissance en Asie de l'Est à l'exception notable des remarquables travaux de Myène Gaulard, la compréhension du phénomène des pays dits 'émergents' fait office de parent pauvre dans le champ de l'analyse marxiste. Cet article tente d'offrir un cadre théorique d’analyse pour comprendre la formidable croissance économique dans cette région du monde, ainsi que ses limites. Il est en cours d'actualisation et révision car il a près de dix ans et mon analyse a sensiblement évolué sur certains points.